Co-construire un projet nécessite un cadre de pensée (la créativité a besoin d’un cadre). Nous avons donc construit des modèles dans lequel notre projet s’inscrit.

D’une part, il s’agit de modèles juridiques et de « vivre ensemble », qui nous inscrivent dans le social et la loi au présent (Statuts et ROI). D’autre part, il s’agit de modèles à penser le futur.

Pour le présent, nous avons fait appel à plusieurs partenaires pour penser les structures qui définissent la coopérative (Credal, Financité, Febecoop). Nous nous sommes également inspiré d’autres coopératives et de leurs modèles de fonctionnement. Nous nous sommes basé sur des modèles de pensée inspirés par l’intelligence collective et la pensée de la permaculture.

Pour le futur, nous avons, de manière globale, élaboré une collaboration avec Luc Schuiten, pour qu’il nous crée le ‘design’ de notre site (cahier d’inspiration)

Pour des projets plus spécifiques nous avons fait appel :
– à Watt’Else pour penser la dimension énergétique du projet qui est en cours et dont le rapport sera bientôt accessible ( rapport Watt’Else)
– à Natagora pour penser la dimension de biodiversité du projet dont l’étude est également en cours (rapport Natagora)
La prise d’appui sur ces deux rapports va orienter les décisionss énergétique et de biodiversité que nous allons prendre.

Ces collaborations ne sont pas exclusives et nous sommes évidemment preneur d’autres regards.

C’est à partir de ces collaborations que nous traçons un cadre de mise en mouvement de la créativité.

Nous vivons évidemment également dans un monde de chiffres. Nous vous invitons à consulter  le Bilan comptable de l’année passée, ainsi que les grandes lignes budgétaires pour les années à venir.

FR